www.courriermedical.com  

Page d'accueil
 
Rubriques

Actualités

Archives
  

Annuaires
Nouveaux sites

Annuaire des syndicats
  
Services

Chiffres utiles
  
Contact
Publicité
Contact
  
le 23 / 05 / 2007
Grande-Bretagne : naissance d’un bébé grâce à Internet

Le site commercial mannotincluded.com, a annoncé la naissance du premier bébé issu du sperme acheté sur Internet.

Le fondateur du site mannotincluded.com (homme non compris), John Gonzalez a annoncé la naissance du premier bébé grâce au sperme récolté par son site.

La présidente de l’autorité britannique de fertilisation humaine et d’embryologie (HFEA) met en garde les futurs utilisatrices de ce système de procréation, car elles devront s’assurer que le sperme a été soumis aux règles de conformité.

Il faut souligner que ce type de site n’est pas reconnu par la HFEA et n’est soumis à aucune réglementation.

Un droit d’entrée de 750 livres soit 1 070 euros, est demandé pour s’inscrire sur le site mannotincluded.com. Il faudra payer 80 livres soit 113 euros supplémentaire pour effectuer trois recherches de donateurs.

Les parents auront des informations sur les caractéristiques physiques et les traits de personnalité du donateur.

Une fois le sperme obtenu le ou les parents devront par leur propre moyen procéder à l’insémination artificielle.

Beaucoup d’organisations se sont montrées choqués par ces pratiques tel que le Medical Ethics Alliance.

Toutefois John Gonzalez souhaite étendre ses activités en Espagne, en Allemagne et aux pays-Bas.







HORMONE DE CROISSANCE « UNE DECISION FAVORABLE AUX VICTIMES"
A l'occasion de la journée mondiale des allergies, GA2LEN lance un nouveau système de surveillance pan-européen pour les allergies respiratoires
La première étude comparative avec placebo montre que la toxine botulinique de type A (Botox(R)) réduit l'incontinence urinaire chez les patients ayant une vessie neurogène hyperactive.
Les médecins du monde discutent l'applicabilité mondiale des directives médicales
Fin d’un bail commercial
Désormais les formalités d’immatriculation d’une société au RCS pourront se faire sur Internet






-----------------------------------------------------
Publication : courriermedical.com

Contactez-nous
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Si vous souhaitez vous désabonner
Cliquez ici

Votre avis sur notre newsletter