www.courriermedical.com  

Page d'accueil
 
Rubriques

Actualités

Archives
  

Annuaires
Nouveaux sites

Annuaire des syndicats
  
Services

Chiffres utiles
  
Contact
Publicité
Contact
  
le 23 / 05 / 2007
Greffes d’organes : des cellules éduquées pour éviter le rejet

Selon les résultats de travaux sur les rejets des greffes d’organes publiés dans le Journal of Clinical Investigation, des chercheurs français ont réussi à éduquer les cellules du donneur afin qu’elles reconnaissent les cellules du bénéficiaire empêchant ainsi tout rejet.

Le problème de certaines greffes notamment celles de moelle osseuse est celui du rejet du fait de l’agression de l’organisme d’accueil par les cellules du donneur.
Les transplantés doivent prendre de la cyclosporine et des corticoïdes, traitement lourd qui s’avère être toxique pour les reins.

Cette découverte permettrait aux personnes greffées d’éviter de prendre ces médicaments.

Il y a rejet lorsque, les cellules, les lymphocytes T, implantées lors d’une greffe, ne reconnaissent pas les tissus du patient receveur et les perçoivent comme étrangers, ils décident alors de les attaquer.

Les biologistes de l’Inserm se sont intéressés aux lymphocytes « régulateurs » découverts en 1995. Ces lymphocytes ont la capacité de neutraliser l’action destructrice des lymphocytes T.

Les chercheurs ont mis les « régulateurs » en présence des cellules du receveur. Ils se sont familiarisés avec l’organisme étranger et ont empêché les lymphocytes T de s’attaquer aux receveurs de la greffe.

L’équipe continue de vérifier si ces lymphocytes « régulateurs » n’ont pas d’effets néfastes sur les lymphocytes T puis ils feront des essais sur des cellules humaines.






 

HORMONE DE CROISSANCE « UNE DECISION FAVORABLE AUX VICTIMES"
A l'occasion de la journée mondiale des allergies, GA2LEN lance un nouveau système de surveillance pan-européen pour les allergies respiratoires
La première étude comparative avec placebo montre que la toxine botulinique de type A (Botox(R)) réduit l'incontinence urinaire chez les patients ayant une vessie neurogène hyperactive.
Les médecins du monde discutent l'applicabilité mondiale des directives médicales
Fin d’un bail commercial
Désormais les formalités d’immatriculation d’une société au RCS pourront se faire sur Internet






-----------------------------------------------------
Publication : courriermedical.com

Contactez-nous
Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter!

Si vous souhaitez vous désabonner
Cliquez ici

Votre avis sur notre newsletter